bourdon

ils ont construit un échafaudage
pour d’en haut
jeter des porcelaines
casser le matin,
casser le sommeil

toujours irrésistiblement
je reviens butiner
aux iris sacrés,
les fleurs de ta peau
et dans tes blessures
le pollen du devenir

irrésistiblement butiner
malgré la lumière empoisonnée
malgré le fracas et les poussières
au pied de l’échafaudage

pris au piège
des phéromones existentielles
comme d’une pluie de paillettes
à la naissance d’une étoile

Publié par

Petit être

"je suis un être / entouré des forces magiques / de toutes choses / là où je marche / un phoque respire / un morse hurle / une perdrix des neiges jacasse / un lièvre se blottit / moi petit être / entouré des forces magiques / de toutes choses / un être minuscule / ne sachant rien faire / ridicule et bon à rien"

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s