chute libre

sur le fil trop chantant d’une voix
s’enfilent des trahisons
luisent des discordances
est-ce ta voix ?
ces mots dont tu t’enivres
qui désincarnent la muse
et dépècent le rêve ?

est-ce ta voix ?
ce que j’avais placé si haut
ce qui semblait si beau
maintenant chute

– ce n’était rien qu’une souillure dans l’azur
une erreur de calcul, une illusion,
ou bien encore peut-être, je ne sais,
les jeux vides d’une âme finalement plus ordinaire
qui n’a su qu’entrevoir le mystère terrible

était-ce ta voix ?
sans regret ni tristesse
je me découvre ours d’obsidienne
coupant comme un rasoir
témoin d’une chute libre
ma tête et mon cœur sont glacés
et froide l’amertume dans ma bouche

Publié par

Petit être

"je suis un être / entouré des forces magiques / de toutes choses / là où je marche / un phoque respire / un morse hurle / une perdrix des neiges jacasse / un lièvre se blottit / moi petit être / entouré des forces magiques / de toutes choses / un être minuscule / ne sachant rien faire / ridicule et bon à rien"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s