chaque instant

un veilleur dans la nuit polaire

chaque seconde s’évanouit, feu-follet
chaque instant, petite flamme

si toujours j’ai su luire les choses
le temps, danse de lucioles
jamais n’ai vu le scintillement
plus vif et bleu qu’entre tes bras

chaque instant j’y pense

et la couleur
que pleurait l’étoile
dans ce gouffre de velours
où pas un son ne pénètre

chaque instant j’y pense

mais n’ai peur ni du froid ni de la nuit
j’y ai grandi et veille,
patient, impassible,

chaque instant
j’attends que renaisse
le feu de saint-elme à l’intérieur des êtres

Publié par

Petit être

"je suis un être / entouré des forces magiques / de toutes choses / là où je marche / un phoque respire / un morse hurle / une perdrix des neiges jacasse / un lièvre se blottit / moi petit être / entouré des forces magiques / de toutes choses / un être minuscule / ne sachant rien faire / ridicule et bon à rien"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s