une étude en rouge

buée de buée

tout n’est que répétition des potentiels
ces mots qui reviennent sous ma plume
comme tes yeux sur les lieux de leur crime

il n’empêche

inspiration des jours d’éclipse où rougit la lune :
lire l’histoire que raconte la danse des poulpes
en comprendre les secrets messages :
la carte du ciel vu d’une autre galaxie


rêveries

…si de nouveau mes doigts croisaient ceux du fantôme
altaïr se reprendrait-elle à pleurer ?

….oh, que viennent les soirs où se distinguent sur la mer
des étoupes de myrtilles sur les voiles de myrtho
les bras de la duchesse rouge qui commande aux forbans
– le savent-ils ? jamais je n’aurais levé ma lame contre ces nuages
s’ils n’avaient voulu porter la première offense

comme on aimerait se lover dans cet horizon
ne plus espérer l’hespérie l’étreindre
l’étreindre et s’éteindre
comme un roi en dormition
et rêver pour cent-mille ans

mais si le plus probable
nulle île ne s’y trouve
en fait d’étoile, un cailloux sec
il faudra retourner
loin là-bas, à l’orient éternel

tous les chemins après tout
mènent à l’horizon

couchant et levant
d’une même écarlate

Publié par

Petit être

"je suis un être / entouré des forces magiques / de toutes choses / là où je marche / un phoque respire / un morse hurle / une perdrix des neiges jacasse / un lièvre se blottit / moi petit être / entouré des forces magiques / de toutes choses / un être minuscule / ne sachant rien faire / ridicule et bon à rien"