ikebana

l’art floral d’une maiko
le claquement des okobo
un feu d’artifice
au bout de tes doigts

les étoiles et les galaxies
les quarks et les quartz
des particules probables
comme une neige muette

et boire le pastague
à l’ombre des pins,
l’ombre violet pastenague,
en écoutant la mer

érotique et chamarrée
la magie de l’étant
saura-t-elle compenser
la lassitude pour l’humain